La fromagerie Frescolet : la plus fraîche

Blog

Il y a trois ans, Jean et Hadrien ont ouvert la fromagerie Frescolet qui signifie “agréablement frais, petite fraîcheur” en occitan dans le quartier de Pigalle. Originaires du Sud-Ouest de la France, ils souhaitaient créer une crémerie fromagerie dans laquelle on retrouverait l’atmosphère et les produits de leurs régions et notamment les fromages de chèvre des parents d’Hadrien. En effet, ces derniers fabriqués à Albine dans le Tarn sont rapidement devenus les produits stars de chez Frescolet. 

Ce qu’on ne trouve que chez Frescolet

Les petits fromages de chèvre des parents de Hadrien fabriqués à Albine, un petit village dans le Tarn. 

Jean et Hadrien, les fromagers

Est ce qu’il y a un fromage que vous préférez ?

Jean : Le fromage de brebis et en ce moment une tomme de brebis au piment d’espelette d’une ferme située dans le pays basque.

Hadrien : Les petits crottins chèvre sec de chez mes parents. 

Est ce qu’il y a un fromage que vous n’aimez pas ?

Jean : Le Cantal parce que j’en ai mangé de l’industriel quand j’étais petit. C’est un fromage que je commence à apprécier quand il est vieux mais l’entre deux a une texture qui me déplaît.

Hadrien : La burrata m’a dégoûtée, c’est trop crémeux. C’est l’un de nos best sellers pourtant. Je suis plutôt team mozzarella maintenant moi. 

A quelle occasion mangez-vous du fromage ?

Jean : J’en mange dans la boutique lorsqu’on a de nouveaux arrivages de fromages pour les goûter. En dehors de ça, je n’en mange pas tous les jours mais plutôt occasionnellement lors de dîners avec des amis. 

Hadrien : Pour moi, c’est sensiblement la même chose. Les fromages que je consomme le plus au quotidien sont les fromages frais comme les chèvres ou la mozzarella pour accompagner une petite salade. 

Quelle est la situation la plus drôle ou improbable de votre carrière de fromager ?

Jean : Les touristes ont parfois des réactions très drôles quand ils goûtent un fromage pour la première fois, surtout quand le fromage n’existe pas dans leur pays. On se marre beaucoup sur les lectures d’étiquette aussi. On a un fromage de brebis du sud ouest de la France qui s’appelle le Péraille des Cabasses et un jour un client m’a demandé un Péraille des Caraïbes. Nos clients nous font aussi part de leurs expériences fromagères. Une fois, l’un de nos clients était tellement ravi d’avoir découvert un nouvel accord avec le Saint-Nectaire qu’il est venu dans la fromagerie pour nous le faire goûter. Il avait marié le Saint-Nectaire avec le soda Schweppes. C’était improbable mais finalement pas immonde comme association. 

Les conseils de dégustation de Jean et Hadrien

Quels sont vos accords fromages boissons préférés ?

Hadrien : Avec le fromage de chèvre, moi j’aime beaucoup le vin rouge. 

Jean : Moi j’aime bien les boissons pétillantes qui donnent du relief au fromage. L’accord classique c’est le cidre avec le camembert de Normandie mais il y a aussi des bières qui se marient très bien avec le fromage. On peut privilégier une bière légère avec un chèvre et une bière plus corsée avec un fromage à pâte dure. 

Quels sont vos accords fromages accompagnements préférés ?

Hadrien : Pour ma part, j’adore manger les fromage frais lactiques comme les chèvres ou la mozzarella avec du basilic, du poivre et un filet d’huile d’olive. 

Une recette à base de fromage à nous conseiller ?

Hadrien : L’une de mes recettes préférées c’est la parmigiana, c’est un gratin d’aubergine. On met une couche d’aubergines revenues au four au fond du plat, une couche de sauce tomate fait maison et une couche de parmesan et on répète ça jusqu’à finir le plat et ensuite on met de la mozzarella et du parmesan dessus et on l’enfourne. On attend le lendemain pour le déguster, c’est meilleur. 

La sélection de fromages

Quel est le fromage que tu vends le plus ?

Jean : Le comté est loin devant tous les autres fromages. Les fromages que l’on vend le plus après le comté, ce sont les fromages de chèvre des parents d’Hadrien. C’est la spécialité de la boutique. 

Quel est le fromage qu’on ne trouve nulle part ailleurs ?

Jean : Les fromages de chèvre des parents d’Hadrien même si on ne travaille pas uniquement avec eux. On travaille avec d’autres petits producteurs de la même région qu’on est les seuls à représenter à Paris. On découvre ces producteurs grâce au bouche à oreilles, à notre famille et à nos amis restés dans le sud qui nous font part des fromages qu’ils découvrent. 

Hadrien : Ici, on attire une clientèle plutôt originaire du sud de la France donc parfois nos clients nous suggèrent d’ajouter à notre sélection certains fromages du Sud-Ouest qu’ils ne retrouvent pas sur Paris. On essaie alors de se renseigner sur le fromage en question et on étudie la faisabilité et l’intérêt du fromage pour peut-être le mettre en boutique par la suite. 

La fromagerie Frescolet

Hadrien, qu’est ce que cela fait de travailler avec ses parents ?

Hadrien : On a une relation très complémentaire puisque mes parents sont du côté de la production et nous du côté de la distribution. On est leur premier client aujourd’hui. On travaille main dans la main pour développer de nouveaux produits. Aujourd’hui, les trois quarts de l’affinage est réalisé chez eux. On les a aidé à adapter leur offre à la demande des crémiers fromagers. Avant ils avaient des fromages plus jeunes. 

Quelle est la philosophie de votre fromagerie ?

Hadrien : On a voulu créer une crémerie fromagerie à notre image, simple, pas prise de tête, à la bonne franquette, qui mette en avant les produits de nos régions puisque Jean vient de Toulouse et moi du Tarn. On a donc principalement des fromages et des produits d’épicerie qui viennent du Sud-Ouest et des Pyrénées. C’est ce qui nous différencie des fromageries plus généralistes. On ne se positionne pas forcément dans du haut de gamme, on a de bons produits qui viennent de petits producteurs et à des prix raisonnables pour que ce soit un achat du quotidien. Du coup, on réussit à avoir des clients qui viennent deux trois fois par semaine.

En un mot, la fromagerie Frescolet c’est la plus ?

Jean : C’est la plus fraîche. C’est la définition même de frescolet : agréablement frais, petite fraîcheur. On cherchait un mot qui fasse ressortir le côté occitan de notre crémerie et qui fasse référence à notre large sélection de fromages frais. 

En bref, allez chez Frescolet

- Si vous êtes un grand amateur de fromage de chèvre, venez goûter la grande variété de chèvres produits par les parents de Hadrien. 

- Si vous êtes originaire du Sud-Ouest et que les produits de votre région vous manquent, vous trouverez votre bonheur à la fromagerie Frescolet spécialisée dans les fromages du Sud-Ouest et des Pyrénées mais qui vend aussi des produits d’épicerie tels que du confit de canard, du foie gras, du cassoulet… 

- Si vous êtes un amateur de tomme car que la fromagerie Frescolet a aussi une large sélection de tommes : tomme fumée, tome du ramier, tome vieille du ramier, tomme aux fleurs… 

 

Les infos

Fromagerie Frescolet 

42, rue Jean-Baptiste Pigalle 

75009 Paris

09 82 32 71 17

 

Horaires d’ouverture : 

du mardi au jeudi de 9h30 à 14h et de 16h30 à 20h 

le vendredi de 9h30 à 14h et de 16h à 20h 

le samedi de 9h30 à 20h 

fermé le dimanche et le lundi

 

Leur page Facebook


 


Articles similaires