Faire son trou dans le fromage (Management)

04 Avr 2018 Le Cheese Geek Presse

Avril 2018

Trois ans après avoir décroché le prestigieux diplôme de l’ESCP Europe, Fabrice Gepner est reparti de zéro comme fromager ! « C’est la première fois que je fais un choix qui m’appartient totalement » raconte ce brillant jeune homme. Dans la techno ou le capital-risque, il peinait à s’épanouir, au point d’aller au boulot à reculons. C’est lors d’un séjour dans une chèvrerie, par le biais du Wwoof, un organisme qui propose des immersions à la ferme, que le déclic se fait. Deux ans plus tard, il quitte son job de directeur commercial d’une boîte de vidéo corporate et entame une formation de crémier à l’Ifopca. 

Si tu lis cet article c'est que t'es un fan de fromage !

Alors tu seras aussi fan de nos ateliers de dégustations insolites dans notre local parisien.

« Je n’étais pas un grand connaisseur de fromages mais j’ai tout de suite adoré ce monde d’artisans passionnés rencontrés en Savoie ou en Auvergne, ainsi que le contact client en boutique. » Chez Laurent Dubois, élu Meilleur Ouvrier de France, où il travaille à mi-temps en affinage, dans la cave, le job est physique : « il faut laver les bacs, porter de lourdes charges et redémarrer en bas de l’échelle. » Qu’importe ! Fabrice aime plus que tout « le contact charnel avec les produits ». L’autre moitié de son temps, il la consacre à des séances de dégustations à la crémerie Saisons, à Paris IVème, et anime le blog www.lecheesegeek.fr. Tant mieux si ses copains de promo s’éclatent dans le consulting. Lui a trouvé une autre voie : la sienne.
Son secret : « Faire ses choix librement. À force de s’entendre dire qu’on est ceci ou cela, on risque de se perdre soi-même. »


Articles similaires

Derniers articles

Catégories