Blog

 

Le Cheese Geek a choisi la jolie rue Sainte-Marthe située dans le 10ème arrondissement de Paris pour installer son atelier de dégustation. C’est donc désormais à la Cheese Room au 31 de la rue que nous vous accueillerons! 

La petite histoire

Le nom de cette petite rue colorée fait référence à Sainte Marthe, patronne des aubergistes et des cuisiniers. Ce n’est pas un hasard si nous sommes ici! La rue Sainte-Marthe est unique en son genre: chaque devanture en bois est peinte d’une couleur différente : jaune, bleu, rose, vert... La rue Sainte-Marthe est aussi un lieu d’expression d’artistes de street art, ce qui lui donne son charme bien particulier que les curieux et autres blogueurs viennent photographier.

La rue Sainte-Marthe appartient à un quartier qui fut l’un des premiers ensembles de logements ouvriers de Paris, la Cité du Comte de Madre, édifiée au milieu du XIXème siècle. Au fil des années, ce quartier populaire est devenu un lieu branché où se sont progressivement installés tout un tas de petits commerces : cafés, restaurants, galeries d’art, boutiques indépendantes… Le quartier de la rue Sainte-Marthe a aujourd’hui l’apparence d’un petit village mais il a fallu de longues années de travaux de rénovation pour parvenir à ce résultat. 

Les bonnes adresses de la rue Sainte-Marthe

La cave à Michel (36, rue Sainte-Marthe) :  Cette petite cave à vins toute en longueur créée il y a cinq ans par Romain Tischenko, le chef du restaurant Le Galopin, propose des tapas et des vins propres finement sélectionnés. Derrière le bar, Ioulia, caviste passionnée, sera ravie de vous conseiller et de vous faire goûter un vin dans l’espoir de trouver celui qui éveillera tous vos sens. Ici vous trouverez des vins venant de toutes les régions de France et même au delà puisque La cave à Michel propose aussi des vins tchèques, californiens, italiens, croates... Niveau prix, il y a des bouteilles de vin pour tous les budgets. Il est également possible de passer juste pour acheter une bouteille à emporter, nous sommes dans une cave avant tout ! La carte des tapas change tous les jours donc ici le 29 juin on pouvait déguster un caviar d’aubergine (6€), un tartare de boeuf (10€) ou encore une salade de haricots verts et crème d’anchois (8€). 

Le Galopin (34, rue Sainte-Marthe) Ce restaurant est tenu depuis 2012 par le jeune chef Romain Tischenko, vainqueur de la première saison de l’émission culinaire Top Chef en 2010. Ouvert le vendredi et le samedi midi et du mardi au samedi soir. Dans l’assiette, deux possibilités : un menu dégustation à 58€ ou alors des plats à la carte qui varient régulièrement : en entrée on retrouve par exemple des huîtres sauvages (14€), de la langoustine (17€) ou encore un tataki de boeuf (15€), en plat principal, un cabillaud de ligne (26€) ou encore une noix de veau basque (26€) et en dessert un paris brest (8€) ou encore un financier, sureau, fraise (8€). 

Molo Molo (32, rue Sainte-Marthe) : Ce restaurant-bar situé juste à côté de son grand frère La Sardine sur la petite place Sainte-Marthe appartient à la même propriétaire. Il propose de bonnes pizzas à des prix très raisonnables : de 11€ à 13€. On vous conseille tout particulièrement la Molo Molo une sorte de Margherita revisitée avec de la burrata et des olives. Cette adresse est l’endroit idéal pour boire un verre entre amis en terrasse l’été.

Bar La Sardine (32, rue Sainte-Marthe)La Sardine est un bistrot de quartier chaleureux située sur la petite place Sainte-Marthe où il fait bon venir déjeuner ou boire une bière en fin de journée sur la terrasse l’été. Le midi, un menu entrée, plat, dessert est proposé au prix de 16,50€. À la carte on retrouve des classiques comme le tartare de boeuf, le cheese burger ou encore la salade italienne. Ouvert tous les jours de l’année !

Mulino Mulè (25, rue Sainte-Marthe)Dans ce tout petit restaurant né de la collaboration entre Cédric Casanova le patron de “La tête dans les olives”, Roberto Rispoli l’ancien chef du Royal Monceau et Marco Mulè l’agriculteur qui fournit le blé, les pâtes sont faites maison réalisées à partir de la farine moulue sur place par leur propre moulin. Idéal pour un déjeuner de qualité à un prix très raisonnable : 10€ les pâtes du jour. 

Le Dixième Degré (19, rue Sainte-Marthe)Ce restaurant à la façade colorée est une petite adresse conviviale où l’on retrouve à la carte des plats qui changent de l’ordinaire comme le tataki de thon (21€), le dos de cabillaud à la tahitienne (19€) ou encore les poivrons piquillos à la lisboète (15,50€.) L’endroit est aussi réputé pour ses rhums arrangés et son mojito à 7€.

Sadio-Bee (12, rue Sainte-Marthe)Cette boutique créé des vêtements en mélangeant influences africaines avec des matières comme le wax, le bogolan ou encore le pagne tissé et coupes modernes et actuelles. Sabio-Bee réalise aussi des robes et des costumes de mariés sur-mesure ainsi que des créations uniques présentées lors de défilés, événements et festivals. Ses créations ont été portées par des célébrités comme la comédienne Claudia Tagbo, la chanteuse Princess Erika ou encore le danseur et chanteur Jessy Matador. 

La galerie d’art de Philippe Andrieu (8, rue Sainte-Marthe)Philippe Andrieu est un peintre français qui peint et dessine la nature s’adaptant à notre époque. Ses tableaux sont souvent très colorés et mettent en scène aussi bien des personnages humains que des animaux. 

Tierra del fuego (4-6 rue Sainte-Marthe)Son nom “Terre de feu” vient du petit bout de terre à la pointe du Chili et en face de l’Antarctique où se trouve Ushuaïa. Au menu de ce petit restaurant chilien tenu par Gonzalo des plats traditionnels d’Amérique Latine comme des empanadas, du guacamole pétale de banane, du chili con carne ou encore le ceviche du moment à des prix raisonnables (comptez 7€ pour l’entrée et 15€ pour le plat.

La tête dans les olives (2, rue Sainte-Marthe)Cette épicerie fine propose des produits méditerranéens et notamment de Sicile comme les tomates séchées, les câpres, l’huile d’olive, la petite sélection de fromages italiens et les citrons confits. Il est également possible de réserver (deux semaines à l’avance!) via le site internet une dégustation de 2h30 de produits siciliens travaillés par le chef du jour pour deux à six convives. Cette dégustation proposée au prix de 150€ ne revient qu’à 30€ par personne si vous êtes cinq. Vous pouvez apporter votre propre bouteille de vin ou déguster un vin sélectionné par le chef.


Articles similaires