Presse

Trois ans après avoir décroché le prestigieux diplôme de l’ESCP Europe, Fabrice Gepner est reparti de zéro comme fromager ! « C’est la première fois que je fais un choix qui m’appartient totalement » raconte ce brillant jeune homme. Dans la techno ou le capital-risque, il peinait à s’épanouir, au point d’aller au boulot à reculons. C’est lors d’un séjour dans une chèvrerie, par le biais du Wwoof, un organisme qui propose des immersions à la ferme, que le déclic se fait. Deux ans plus tard, il quitte son job de directeur commercial d’une boîte de vidéo corporate et entame une formation de crémier à l’Ifopca. 

« Je n’étais pas un grand connaisseur de fromages mais j’ai tout de suite adoré ce monde d’artisans passionnés rencontrés en Savoie ou en Auvergne, ainsi que le contact client en boutique. » Chez Laurent Dubois, élu Meilleur Ouvrier de France, où il travaille à mi-temps en affinage, dans la cave, le job est physique : « il faut laver les bacs, porter de lourdes charges et redémarrer en bas de l’échelle. » Qu’importe ! Fabrice aime plus que tout « le contact charnel avec les produits ». L’autre moitié de son temps, il la consacre à des séances de dégustations à la crémerie Saisons, à Paris IVème, et anime le blog www.lecheesegeek.fr. Tant mieux si ses copains de promo s’éclatent dans le consulting. Lui a trouvé une autre voie : la sienne.
Son secret : « Faire ses choix librement. À force de s’entendre dire qu’on est ceci ou cela, on risque de se perdre soi-même. »


Articles similaires